10/01/2020

Des allégations inexactes ont été diffusées sur les réseaux sociaux, par Monsieur Patrick GENDRY, conseiller municipal à Régusse, conseiller communautaire CCLGV, membre de la liste « Lou Changamen A Zaou ». Elles ont pour conséquence, non pas d'entamer un dialogue constructif mais de créer le doute et de désinformer les administrés avec pour objectif sous-jacent les prochaines élections municipales.
Antoine Faure, Maire d'Aups et son Conseil Municipal, tiennent à apporter les rectificatifs suivants afin que chacun puisse faire son opinion avec des informations exactes :
-          Caméras de surveillance : la Municipalité n'a pas attendu les remarques de Monsieur Patrick GENDRY, conseiller municipal à Régusse, conseiller communautaire CCLGV, membre de la liste « Lou Changamen A Zaou » pour aborder ce sujet. Dès le début de ce mandat (2014) la municipalité a établi un plan de surveillance qui a été validé par le groupement de gendarmerie du Var (13 caméras et 2 dômes + logiciel réseau et VRD pour un montant de 98820 € HT).
Afin de trouver le financement, la Municipalité a déposé par trois fois un dossier de demande de subvention auprès de l'Etat. La dernière demande a fait l’objet d’arrêté attributif de subvention au titre du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD). Le montant de la subvention accordée est de 24 781 € ce qui permettra d'entamer une première tranche composée de 6 caméras aux entrées de ville + base logiciel et VRD).
 
-          Chemins ruraux : la Municipalité n'a pas attendu les remarques de Monsieur Patrick GENDRY, conseiller municipal à Régusse, conseiller communautaire CCLGV, membre de la liste « Lou Changamen A Zaou » pour limiter les chemins à 3,5 T puisqu'ils sont déjà pratiquement tous limités à 3,5T et 30 km/h depuis plusieurs décennies. Les personnes qui ont fait construire des maisons connaissent l'obligation de demander une dérogation de tonnage auprès de la Police Municipale pour l'acheminement des matériaux. Des panneaux le précisent à l'entrée des chemins concernés.
 
 
-          Elargissement des chemins communaux : La municipalité n’a pas attendu la remarque de Monsieur Patrick GENDRY, conseiller municipal à Régusse, conseiller communautaire CCLGV, membre de la liste « Lou Changamen A Zaou " pour acquérir de "petites surfaces le long des chemins" afin de les élargir car il a été inscrit dans le PLU approuvé le 17 juin 2013 plus de 20 emplacements réservés pour des élargissements de chemins, et il est procédé, depuis de nombreuses années, à chaque vente de terrain et/ou de dépôt de PC à une acquisition afin d'élargir le gabarit des chemins.
-          L'interdiction de l'usage des camping-cars ne peut être effective sur les chemins car cela reviendrait à interdire la possession de camping-car par les propriétaires demeurant sur les chemins communaux.
 
-          Permanence Des Soins Ambulatoires (PDSA) : elle est assurée par l'ARS (Agence Régionale de Santé, Etat) avec la participation (sur la base du volontariat) des médecins du secteur 10 en ce qui concerne Aups, et non pas par la Commune ou la Communauté de Communes, ni par la Maison de Santé. Elle a été (heureusement) mise en place bien avant le projet de la Maison de santé : loi HPST de 2009. On notera que deux médecins d’Aups (Docteur Cuvelle et Docteur Bénichou) , ainsi que des médecins exerçant dans des Communes proches participent à la permanence de soins ambulatoires du secteur 10 .
La permanence de soins ne figure donc pas sur le bail comme obligation, car elle ne peut y figurer en ce sens, même s'il en est fait mention en préambule comme "élément" et "objectif" et non pas comme "impératif". Ce bail a été signé entre la CCLGV et la SISA (Société Interprofessionnelle de Soins Ambulatoires) suite au vote à l'unanimité, y compris par Monsieur Patrick GENDRY, conseiller municipal à Régusse , conseiller communautaire CCLGV, membre de la liste « Lou Changamen A Zaou ». Il est stipulé dans ce bail : « Le présent bail n’a pas compétence pour gérer la PDSA, qui relève de l’ARS ». il est par ailleurs rappelé : « Dans le cadre du projet de santé validé par l'ARS le 24 septembre 2018 , les médecins d'Aups s'engagent à participer à la PDSA" (voir copie du préambule en annexe). Cet engagement a été pris en 2018, et nous n’avons pas attendu l’intervention de Monsieur GENDRY, conseiller municipal à Régusse , conseiller communautaire CCLGV, membre de la liste « Lou Changamen A Zaou » pour nous en préoccuper. Pour mémoire, ce projet, initié et porté par la commune d’AUPS  depuis mai 2012, a été transféré à la communauté de commune en janvier 2014.
 
-          L'intervention de Monsieur Patrick GENDRY, conseiller municipal à Régusse, conseiller communautaire CCLGV, membre de la liste « Lou Changamen A Zaou  n'a eu en définitive pour effet que de retarder la signature du bail entre la SISA et la Communauté de Communes Lacs et Gorges du Verdon. Il l'a lui-même très bien compris et voté en l'état à la réunion suivante.
 
Tous les dossiers concernant notre Commune sont transparents et à votre disposition en Mairie. Nous vous invitons à toujours vérifier les informations qui sont distillées gratuitement sur les réseaux sociaux et qui souvent ne reflètent pas la réalité des dossiers en cours. Nous restons à votre disposition pour répondre à toute question que vous vous posez.

Préambule du bail commercial entre la CCLGV et la SISA :